BLOG 2015 - 2015


Mardi 1er septembre
Le premier jour les professeurs de MPS sont venus nous chercher en classe à 10h30 afin de nous expliquer comment fonctionne le matériel de spéléologie et comment on les nommes, par la suite, ils ont déterminé les groupes. Ils nous ont expliqué brièvement le déroulement de l'année.


Mardi 8 septembre
Lors de la  première séance de MPS l'un des  groupe est allé en classe avec Mme Mervaux et pendant que l'autre apprenait à descendre la façade avec M Potier et M Masson. Les professeurs du groupe de la façade ont expliqué comment mettre le baudrier, faire la demi-clef et la clef afin de ne pas tomber dans le vide et de descendre correctement. Le groupe de Mme Mervaux a étudié comment faire la topographie d'un cheminement fait à base de lego.

 


Mardi 15 septembre
Les groupes ont été inversés, et ont repris les mêmes thèmes.


Mardi 22 septembre
Le but de cette séance était se perfectionner dans  la descente en rappel et pouvoir apprendre à remonter avec un basic et un crowl. Le second groupe a appris à utiliser le logiciel Visualtopo.

ercredi 23 septembre
Première sortie sur le terrain pour la moitié de la classe: nous avons visité la grotte de Montou. L'entrée se fait par un tube en béton, puis nous arrivons à un rappel. Nous avons visité les différentes salles, par des passages parfois très étroits. A la fin, nous sommes allés dans le réseau préhistorique..


Mardi 29 septembre
Nous nous sommes donc entrainés à monter et descendre pour la sortie du 06 octobre qui se passera à Comus.
Par la suite nous allons modéliser le fonctionnement d'une source intermittente, ainsi que l'écholocation des chauves-souris.


Séjour spéléo Aude - Ariège du 6 au 9 octobre

Mardi 6 octobre 2015
Après deux heures de bus nous nous sommes arrêtés à Fontestorbes près de Belesta. Nous avons mangé puis commencé le travail. Les professeurs nous ont expliqué les consignes puis, séparés en trois groupes, nous avons fait des relevés pour mesurer le débit de la rivière. Une équipe était donc chargée de trouver la profondeur de l'eau grâce à une pige. Une deuxième équipe s'est occupée de mesurer, à l'aide d'un mètre, la largeur de la rivière, le nombre de créneaux ainsi que leur largeur et leur profondeur. La dernière équipe a mesuré la vitesse de l'eau aux moments où la première mesurait sa profondeur. Nous avons effectué ces mesures lors d'une crue puis à nouveau lors de l'étiage. Nous avons tout noté.
En attendant la décrue, nous avons essayé d'observer la faune et la flore environnante, puis nous sommes allés au fond de la grotte pour attraper des insectes dans des fioles de plastique. Pendant ce temps les professeurs effectuaient une série de photographies pour voir le cycle de la source.
Aux alentours de 15h30, nous avons quitté l'endroit et roulé environ 20 minutes, puis déchargé nos affaires sous la pluie. Nous nous sommes installés dans les chambres, puis avons fait deux groupes : l'un pour calculer le débit de la rivière grâce aux relevés de l'après-midi, l'autre pour faire un résumé de la journée.

 

Mercredi 7 octobre :

Vers 7h 45 nous nous sommes levés pour déjeuner à 8h. Certains ont joué à un jeu de société sur la spéléologie. Suite à cela tout le monde est remonté dans sa chambre pour se préparer et nous sommes partis vers 11h pour les grottes.
Arrivés là-bas, nous avons mangé le pique-nique que nous avait fourni le gîte et notre équipe de spéléo se divisa en deux groupes. De notre côté nous sommes partis avec Papi, Bastien et Mr Potier vers la grotte Jean Bernard. Nous avons eu 10 à 20 minutes de marche et nous sommes finalement arrivés devant l’entrée de la grotte. Les encadrants ont équipé la cavité et nous sommes descendus dans la grotte.
Nous avons enchainé trois descentes en rappel : 8m, 9m et 14m. Nous sommes arrivés dans une grande salle située sous une trémie. Il y avait des petits lacs souterrains dans lesquels nous avons posé des pièges. Nous avons visité une autre salle dans laquelle Papi nous a expliqué ce qu’étaient les fistuleuses et le moonmilk avant de remonter les 3 puits et de sortir de la grotte.
Nous sommes revenus aux bus après quelques gamelles et avons rejoint l’autre groupe qui nous est arrivé 1h plus tard. Nous sommes enfin revenus au gîte.

 

Mathéo,Romane,Lélio et Clara

Nous nous sommes levés à 7h30 et à 8h nous sommes descendus pour petit-déjeuner. Nous sommes remontés dans les chambres pour nous préparer, puis vers 9h nous avons fait un jeu " Explo : l'Odyssée souterraine", pour savoir comment gérer une expédition en grotte. Vers 11h nous sommes partis, séparés en deux groupes, l'un qui partait au Jean-Bernard, et l'autre au Trou-du-Vent. Nous allons raconter l'expédition au Trou-du-Vent.
Nous avons enfilé nos combinaisons et notre équipement, puis marché 15 minutes environ pour arriver à l'entrée du puits. Mr Masson a installé les cordes, et tour à tour nous sommes descendus dans le puits de 25/30 mètres. Une fois tous arrivés, nous avons exploré la grotte. Nous avons marché pendant environ une heure, tout en posant des pièges pour insectes. Nous sommes aussi descendus dans 2 puits assez étroits. Les professeurs nous ont expliqué la formation des grottes, des stalactites et stalagmites. Pour le retour, Mr Masson est parti avant puis par groupes de 2 ou 3, nous sommes revenus à l'entrée et avons remonté le puits. Nous sommes revenus au camion vers 7h00 pour nous changer, le second groupe était déjà arrivé, puis nous sommes revenus au gîte. Nous nous sommes douchés et nous avons mangé (enfin!!). Après s'être réunis dans le "repère" nous sommes revenus dans nos chambres respectives et nous avons fait un temps calme avant le couvre-feu à 10h00. Bonne nuit!

Guillaume, Alycia,

Jeudi 8 octobre
Comme la veille, nous nous sommes levés à 7H45, nous avons aussi déjeuné et sommes partis vers 10H00 vers les grottes.
Nous avons ensuite interverti les grottes avec l’autre groupe et sommes partis vers le trou du vent du Pédrou qui se situait au milieu de la forêt. Pour l’atteindre, nous avons marché pendant 20 minutes et sommes arrivés devant un trou énorme qui mesurait 17 mètres de profondeur.
Quand nous sommes arrivés en bas, nous avons vu une cavité large et haute, magnifique. Nous avons marché pendant 45 minutes puis nous nous sommes retrouvés face à face avec un monument colossal se trouvant dans une salle pleine de calcite provenant d’un plancher suspendu effondré. Nous avons ensuite marché 15 minutes et sommes enfin arrivés devant les gours dans lesquels l’autre groupe avait déposé des pièges pour capturer des niphargus  (sortes de petites crevettes) et en avons capturé un. Suite à cela les encadrants nous ont laissé au fond de la grotte, l’un est parti à l’entrée pour nous attendre et l’autre est resté avec nous pour fermer la marche. Nous avons composé 3 groupes et sommes partis à 5 minutes d’intervalle.
Nous sommes arrivés enfin à la sortie de la grotte et nous nous sommes dirigés jusqu’au bus là où nous attendait l’autre groupe. Nous sommes rentrés au gîte et avons rédigé le compte-rendu que vous lisez.

Mathéo,Romane,Lélio et Clara

Réveil difficile et courbaturé toujours à 7h30, petit-déjeuner à 8h00 mais Elian, Matheo et Romain ont loupé le réveil…
Le déjeuner était parfait et complet comme d'habitude. Nous sommes remontés nous préparer et nous sommes partis vers 10h00. Nous avons interverti les groupes et nous sommes allés dans la grotte Jean-Bernard, l'entrée était très étroite et humide. Après avoir descendu 3 puits de, respectivement, 8, 9 et 14 mètres, nous avons attrapé les insectes qui s'étaient regroupés autour des appâts posés par le second groupe, la chasse était bonne : 2 crevettes et 5 cavernicoles. Bastien nous a emmenés en haut du moon milk. Cyrielle a voulu tuer ses prétendus amis en poussant sur une stalactite d'au moins 20 kg, mais son plan a malheureusement pour elle échoué. Nous avons redescendu le moon milk puis nous avons regagné le bas de la corde en passant près de la trémie. Ensuite nous sommes remontés et nous sommes revenus au camion. Sur le chemin du retour nous avons cueilli des champignons. Nous nous sommes changés au camion, nous avons rejoins l'autre groupe, qui n'était toujours pas arrivé, et en les attendant on a mangé. Lorsque les autres sont arrivés ils se sont changés puis nous sommes repartis au gîte où nous avons fait les résumés des deux groupes. On s'est douchés et nous avons diné. Puis le soir nous sommes repartis dans les chambres pour discuter jusqu'au couvre-feu.
A demain !!!!!

Vendredi 9  Octobre :
Après nous être réveillés, nous avons déjeuné vers 8h . Nous sommes partis tous ensemble pour le « Gouffre des Corbeaux », nous avons enfilé notre matériel de spéléo ( casque, lampe frontale, combinaison, baudrier ). Vers 11h nous avons entamé notre marche en direction du gouffre. Une fois arrivés nous avons mangé le pique-nique que nous avaient préparé les dames du gîte. Pendant que M Masson préparait les cordes, Guillaume s’apprêtait à descendre, tout à fait détendu (contrairement à certains) dans le gouffre de 36 mètres de profondeur. Une fois arrivés en bas nous sommes descendus au fond de la grotte où nous avons découvert des ossements d'animaux ( chevaux, bœufs ). Nous avons exploré la grotte avant de remonter le gouffre 2 par 2, sur deux cordes différentes. Nous sommes ensuite (enfin!) retournés vers le minibus pour nous changer, trier et ranger le matériel, avant le départ pour Céret. À notre arrivée, nos familles nous attendaient, nous sommes alors rentrés chez nous . Malheureusement nous n'avions qu'un week-end pour rattraper tous les cours que nous avions manqués et nous remettre en tête que nous allions retourner au lycée…
Mathéo,Romane,Lélio et Clara

 

Mardi 13 octobre

Rédaction des compte-rendus, et mise au propre des graphiques réalisés à Fontestorbes

 

Mardi 3 novembre

Observation à la loupe binoculaire, et passage au scanner pour les animaux prélevés lors de notre séjour

 

Mardi 10 novembre

Les élèves répartis par groupes réfléchissent à la mise en page d'une fiche d'identification des animaux. Après mise en commun et choix du modèle, c'est le début de la rédaction

 

Mardi 17 novembre

Fin de la rédaction des fiches d'identification

 

Mardi 24 novembre

Travail sur la fontaine intermittente de Fontestorbes: comment modéliser le phénomène ?

On joue avec des tuyaux, des bouteilles, de la colle. Mais ça ne marche pas !

 

Mardi 1er décembre

On progresse: il faut un siphon. On recommence à bricoler. Sortez les serpillières !

 

Vendredi 4 décembre

Les chocolats sont arrivés... Les élèves ont vendu pour plus de 4000 euros, ce qui nous rapporte 1000 euros. Bravo !

 

Mardi 8 décembre

Le siphon est acquis, mais ça ne suffit pas. Il faut un auto-amorçage et un moyen d'avoir toujours un filet d'eau...

 

Mardi 15 décembre

Ca y est: à grands coups de perceuse, scalpel et pistolet à colle, les modèles commencent à fonctionner...

 

Mardi 5 janvier

Derniers réglages sur les modèles

 

Mardi 12 janvier

Rédaction de compte-rendus expliquant la démarche scientifique et les problèmes rencontrés.

 

Mardi 19 janvier

Intervention d'Emilie Barthe, Chargée de mission Chiroptères à la Réserve Naturelle de Nyer

 

Mardi 26 janvier

Modélisation d'une chauve souris à partir d'émetteurs et récepteurs à ultra sons: comment déterminer la distance de la proie ?

Mardi 2 février

Suite de la modélisation: comment la chauve souris peut-elle savoir où se trouve exactement sa proie ?

Mardi 9 février

Rédaction de compte-rendus sur les mécanismes de localisation chez les chauves-souris

 

Mardi 16 février

Suite de la rédaction: c'est long !!

 

Mardi 8 mars

 

Mardi 15 mars